tennis de table - Saison 2013-14  : les séries

Sept équipes en nationale

Les équipes luxembourgeoises évoluant en divisions nationales connaissent désormais leurs adversaires pour la saison 2013-2014.

En effet, la fédération a publié les différentes séries tant chez les hommes que chez les dames. Comme prévu, le club de Dinez n’alignera plus d’équipe en superdivision et c’est donc en nationale 1 que l’on retrouvera la formation houffaloise. Elle ne sera pas la seule à cet échelon, puisqu’elle sera aux côtés de l’équipe virtonaise. Il est clair que pour ces deux équipes, l’objectif numéro un sera d’obtenir le maintien. «Oui, d’abord le maintien, voire le ventre mou en fonction de l’équipe que l’on pourra aligner, souligne Camille Guillaume, la joueuse de Dinez. Tout dépendra de la présence ou non d’Alison Georis ou Johanna Viroux. Si elles peuvent jouer pour les matches importants, on ne devrait pas avoir trop de problème pour assurer notre maintien et jouer le reste du temps sans trop de pression.»

En nationale 2, on retrouvera quatre formations luxembourgeoises. L’équipe B de Dinez, mais aussi les formations d’Aye, Les Fossés et Ochamps.

Équipe au complet ou pas ?

Du côté masculin, on retrouve Bouillon, mais aussi Aye en nationale 2. Les Godîs ont finalement obtenu leur billet pour ce niveau durant l’intersaison et pour ce qui est des objectifs, tout dépendra là aussi de l’équipe qui sera alignée. «Si on joue avec l’équipe complète, avec Pierre-Benoit Pousset, mon frère Victor, Damien Robert et Michaël Louche, on devrait pouvoir jouer une place intéressante, estime Boris Lobet, qui devrait jouer les réserves de luxe. Maintenant, si on ne peut pas compter sur tout le monde, il faudra sans doute revoir les ambitions à la baisse et se contenter de jouer le maintien.»

Dans les prochains jours, on devrait également découvrir les séries en divisions régionales, où là encore, de nombreuses équipes de notre province sont concernées.

V. G.

Nos dernières videos