Région Wallonne

Les écobâtisseurs ouvrent leurs portes

Les écobâtisseurs ouvrent leurs portes

Le but n’est pas de mettre en avant les « petites réalisations qui ont un effet sur la facture énergétique ».

ÉdA Dominique Wauthy

Les Wallons qui ont réalisé des travaux économiseurs d’énergie sont invités à faire visiter leur maison.

La rénovation durable, les économies d’énergie dans les maisons, l’isolation, le gouvernement en a plein la bouche.

Et, dans le cadre de l’alliance emploi-environnement, son but est d’encore accélérer la cadence en incitant plus de Wallons encore à construire ou rénover en ayant en tête les fameuses économies d’énergie. C’est bon pour l’environnement et ça crée du boulot dans les filières concernées, argumente le ministre Écolo Jean-Marc Nollet.

Mais pour doper le durable, il faut communiquer, montrer que ça marche et qu’il est possible d’investir en la matière à moindre frais.

Pour ce faire, quels meilleurs ambassadeurs… que ceux-là mêmes qui ont déjà investi?

C’est en partant de cette réflexion que le gouvernement wallon a décidé de lancer ses premières journées «portes ouvertes des écobâtisseurs» qui se tiendront les 2 premiers week-ends de novembre.

Sont invités à ouvrir leur maison en tant que témoins les Wallons qui ont construit ou rénové des bâtiments en visant leur efficacité énergétique (chauffage performant, bénéficiaires d’écopacks, récupération d’eau de pluie, maisons passives ou basse énergie, etc.).

« Le but n’est pas de montrer des projets haut de gamme» explique Jean-Marc Nollet « mais de mettre en avant les plus petites réalisations qui ont un effet sur la facture énergétique. La rénovation est un enjeu majeur en Wallonie. Près d’un logement sur deux est mal isolé. L’état du bâti mérite des investissements pour répondre aux défis énergétiques et environnementaux. Il est donc essentiel de valoriser les travaux de rénovation durable. Y compris dans le cas de petits chantiers ».

Visites gratuites

« Les personnes qui veulent ouvrir leur maison pourront s’inscrire via un site internet», poursuit le ministre Nollet. «Ils bénéficieront d’un package d’outils de visibilité pour la visite .» Qui comprendra des pictogrammes symboliques permettant aux visiteurs de constituer leur programme en toute connaissance de cause.

Les écobâtisseurs pourront aussi se faire aider par «Ecoconso», une institution s’occupant de sensibilisation de la population à la consommation durable.

Les visites, seront gratuites et dureront de 1hà 1h30.

Les visiteurs devront quant à eux s’inscrire obligatoirement sur le site afin que l’hôte puisse exactement savoir combien de personnes il doit attendre et ainsi organiser sa journée au mieux.

www.ecobatisseurs.be

081/390 799

Nos dernières videos