La lettre du roi au Premier ministre

Di Rupo a essayé de le retenir

Le roi avait déjà fait part de sa volonté de se retirer. Di Rupo lui avait demandé de bien réfléchir…

Hier matin, c’est par une lettre que le roi Albert a annoncé à son Premier ministre qu’il allait abdiquer.

L’intérêt de cette lettre réside surtout dans le fait qu’il s’agit… d’une confirmation. Le roi avait déjà fait part de sa décision à Elio Di Rupo. «Je reviens vers vous dans le prolongement de nos entretiens, après un temps de réflexion que vous m’avez suggéré de prendre. Durant cette période j’ai prêté la plus grande attention aux considérations légitimes que vous m’avez exposées à l’occasion de nos échanges.».

En clair, Elio Di Rupo savait depuis des mois que le roi voulait partir, notamment pour des raisons de santé.

Mais a visiblement essayé de retenir le souverain, probablement à cause des circonstances délicates dans lesquelles se trouvera probablement le pays après les très dangereuses élections de 2014.

Dans sa lettre, le roi précise que «c’est avec regret mais aussi en âme et conscience que je vous confirme, par la présente lettre, la teneur du message dont je vous avais déjà fait part».

Finalement, rien ni personne, pas même le premier ministre Elio Di Rupo n’aura donc réussi à infléchir l’ultime décision royale d’Albert II.

M. Dum.

Nos dernières videos