Monde -

USA: une ex-responsable de Tiffany accusée du vol de 165 bijoux

USA: une ex-responsable de Tiffany accusée du vol de 165 bijoux

-

Attal / REPORTERS

Une ancienne vice-présidente du célèbre bijoutier new-yorkais Tiffany a été arrêtée mardi à son domicile, accusée d’avoir volé en trois mois pour 1,2 million de dollars de bijoux qu’elle avait ensuite revendus, a annoncé le procureur de New York.

Ingrid Lederhaas-Okun était depuis janvier 2011 vice-présidente en charge du développement, et pouvait à ce titre sortir les bijoux de chez Tiffany, par exemple pour en discuter avec des fabricants.

En trois mois, entre novembre 2012 et février 2013, la responsable de 46 ans a emporté 165 bijoux, d’une valeur estimée à 1,2 million de dollars, dont de nombreux bracelets d’or et de diamants, des boucles d’oreilles de platine et or, des bagues en or et diamants. Elle les a ensuite revendus, en partie ou en totalité, à un autre bijoutier, également situé à New York, pour 1,3 million de dollars, en affirmant qu’ils lui appartenaient.

Ingrid Lederhaas-Okun avait été licenciée en février dernier, et ce n’est qu’après son départ que ses employeurs ont découvert que les bijoux étaient manquants.

L’ex-vice-présidente a alors menti, affirmant que certaines pièces avaient été perdues, que d’autres se trouvaient encore dans son bureau, et que d’autres avaient été endommagées. Mais elle a été confondue par de nombreux courriels contradictoires, et d’autres montrant qu’elle avait vendu les bijoux, selon une copie du rapport de police rendu public mardi.

Elle risque jusqu’à 30 ans de prison.

Nos dernières videos