cyclisme -

Orica-GreenEdge veut «garder le maillot jaune de Gerrans jusque samedi»

Orica-GreenEdge veut «garder le maillot jaune de Gerrans jusque samedi»

Les Orica savourent.

Associated Press / Reporters

Simon Gerrans a ravi le maillot jaune à Jan Bakelants ce mardi. Et son équipe australienne compte bien défendre sa tunique jusque l’arrivée dans les Pyrénées.

A mi-parcours, Orica-GreenEdge comptait encore trois secondes de retard sur l’équipe Omega Pharma-Quick Step qui menait la course dans le temps de 13:16. A l’arrivée de cette 4e étape du Tour de France, après 25 km, sur la «Promenade des Anglais» à Nice, les Australiens arrachaient la victoire pour 75/100es de seconde, ramenés à 1 seconde. Du coup, le maillot jaune revenait sur les épaules de l’Australien Simon Gerrans, vainqueur lundi de la 3e étape à Calvi. «Nous espérons conserver ce maillot jusqu’aux Pyrénées» (samedi 6 juillet arrivée en montagne à Ax-3 domaines), a déclaré le directeur sportif de l’équipe Matthew White.

«Je savais que nous serions dans le coup avec nos gars, mais de là à gagner, je ne l’aurais pas imaginé» a ajouté White.

«Nous avons formé un vrai bloc aujourd’hui. A mi-parcours, nous avons appris que nous avions un retard de 3 secondes. Sur un parcours aussi court, ce n’est pas facile de combler un tel retard, mais on y est arrivés de justesse avec une seconde d’avance sur Omega Pharma-Quick Step.»

Nos dernières videos