CYCLISME -

Orica-GreenEdge signe le contre-la-montre par équipes le plus rapide de l’histoire du Tour de France

Orica-GreenEdge a réalisé une performance exceptionnelle ce mardi lors de la 4e étape du Tour qui a permis a son coureur Simon Gerrans d’endosser le maillot jaune.

Avec une moyenne de 57,8 km/h, l’équipe australienne a signé le chrono le plus rapide enregistré dans un lors du contre-la-montre par équipes sur la Grande Boucle.

Orica-GreenEdge a amélioré la moyenne la plus élevée réalisée en 2005 par la formation Discovery Channel, à 57,324 km/h, sur une distance sensiblement plus longue (67,5 km entre Tours et Blois). Nul besoin de rappeler que Lance Armstrong, qui faisait partie de ce groupe, a été ensuite rayé des palmarès pour dopage.

À la décharge des coureurs d’Orica, cette étape nettement plus courte (25 km) et sans difficulté majeure.

Les contre-la-montre par équipes les plus rapides du Tour:
57,80 km/h: Orica-GreenEdge (Aus) en 2013 (Nice, 25 km)
57,32 km/h: Discovery Channel (USA) en 2005 (Tours - Blois, 67,5 km)
55,64 km/h: Garmin (USA) en 2011 (Les Essarts, 23 km)
54,93 km/h: Gewiss (Ita) en 1995 (Mayenne - Alençon, 67 km)
54,61 km/h: Carrera (Ita) en 1987 (Berlin, 40,5 km)
52,91 km/h: Ariostea (Ita) en 1991 (Bron - Chassieu, 36,5 km)
52,04 km/h: Panasonic (P-B) en 1992 (Libourne, 63,5 km)

Nos dernières videos