Russie -

19 morts, dont des enfants, dans le crash d'un hélicoptère en Sibérie

19 morts, dont des enfants, dans le crash d'un hélicoptère en Sibérie

(photo d’illustration)

-

Dix-neuf personnes ont péri dans le crash d’un hélicoptère MI-8 en Iakoutie (Sibérie orientale), a indiqué mardi le comité intergouvernemental d’aviation (MAK).

"Vingt-cinq passagers et trois membres d'équipage se trouvaient à bord. Selon l'équipage, 19 passagers sont morts, l'hélicoptère a été détruit par le feu", a indiqué dans un communiqué le comité intergouvernemental d'aviation (MAK), organisme chargé d'enquêter sur les accidents aériens.

Selon un responsable du gouvernement local cité par l'agence officielle Itar-Tass, 23 personnes ont péri dans cet accident et cinq ont survécu, dont un enfant.

"Parmi les morts, il y a le député de l'Assemblée régionale Alexandre Morozkine, le dirigeant de la compagnie d'investissement local Viktor Efimov et des représentants d'Alrosa", premier producteur du diamant au monde qui se trouve en Iakoutie, a souligné Anatoli Skrybykine, chef adjoint du gouvernement de la Iakoutie.

"Trois membres d'équipage, une femme et un enfant ont survécu", a-t-il ajouté.
Onze enfants se trouvaient à bord de l'appareil, dont trois âgés de moins de deux ans, selon l'agence officielle Itar-Tass.

Le directeur de la compagnie Poliarnyé avialinii, qui exploitait l'hélicoptère, a indiqué que des enfants se trouvaient parmi les victimes, sans être en mesure de préciser leur nombre.
Les hauts responsables à bord de l'hélicoptère se déplaçaient entre deux localités en Iakoutie dans le cadre de la campagne électorale en vue des élections locales le 8 septembre, selon une source gouvernementale citée par l'agence publique Ria Novosti.

Pas de bilan précis

Le ministère russe des Situation d'urgence s'est pour sa part refusé à établir un bilan tant que l'appareil ne serait pas retrouvé.

"Les secours ne sont toujours pas arrivés sur les lieux du drame. L'appareil est tombé au milieu de la taïga dans un endroit difficilement accessible et la météo est mauvaise. Nous n'avons pas d'informations officielles" concernant le nombre des morts, a indiqué à l'AFP la porte-parole du ministère Irina Rossiouss.

Selon elle, l'équipage a dans un premier temps réussi à communiquer, mais la communication a ensuite été interrompue.

"Les recherches de l'hélicoptère ont été suspendues à cause de la mauvaise météo", a indiqué Vladimir Stépanov, responsable du ministère russe des Situations d'urgence.
Selon lui, 150 personnes ont été mobilisées dans le cadre de cette opération ainsi que sept avions et hélicoptères.

Emporté par un vent fort

L'hélicoptère "a été emporté par un vent fort, a heurté un mont, est tombé à terre et a pris feu", a indiqué un responsable du gouvernement régional Anatoli Skrybykine cité par Itar-Tass.
Le responsable a toutefois souligné que le commandant de l'équipage était "un pilote expérimenté ayant 4.842 heures de vol à son actif".

Un hélicoptère du même type avec neuf personnes à bord, parmi lesquelles des responsables du ministère des Situations d'urgence, et qui transportait près de deux tonnes de TNT, s'était écrasé début mai dans la région d'Irkoutsk, également en Sibérie.
Face à la multiplication des accidents dans le secteur aérien, les autorités russes ont ordonné récemment la mise au rebut des appareils de conception soviétique les plus anciens, et une vérification des nombreuses compagnies aériennes du pays, afin d'en limiter le nombre.
La Russie tente ainsi de mettre fin à la série noire ces dernières années en matière de sécurité aérienne, alors qu'approchent de grands événements comme les championnats du monde d'athlétisme en août, les JO de Sotchi début 2014 et la Coupe du monde de football en 2018.

Nos dernières videos