article abonné offert

CHARLEROI

Le rêve d’un « Mipim » en mode local

Le rêve d’un « Mipim » en mode local

Propriété de la Ville, le bâtiment qui abritait le consulat d’Italie pourrait être mis à la disposition d’une association œuvrant à la promotion de la péninsule.

D.A.

Charleroi veut un salon du développement urbain. But : intéresser des opérateurs privéset publics à densifier son territoire.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 80 des 421 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?

Nos dernières videos