commerce

Soldes : le calme comme prévu

Soldes : le calme comme prévu

(photo d'illustration) Le calme avait été annoncé pour la première journée des soldes. EdA

Le lundi n’est pas idéal pour débuter les soldes, et cela s’est ressenti. Les commerces attendent l’affluence du week-end prochain.

Le calme avait été annoncé pour la première journée des soldes. Et comme l’a confirmé l’UCM (Union des classes moyennes), les soldes ont démarré en douceur en début de journée. Même écho du côté du SNI, le syndicat neutre pour indépendants.

Le lundi, mauvais départ

«Pour les commerçants, les meilleurs jours pour le début des soldes sont les samedi, mercredi et vendredi», analyse Christine Mattheeuws, présidente du SNI. « Ce fut le cas l’année passée. Alors qu’un grand nombre de consommateurs ne travaillent pas le samedi et ont plus de temps libre, les ventes avaient augmenté de 8 % par rapport au premier jour de 2011. » Mais pour un lundi, le bilan n’est pas mauvais, selon un sondage réalisé hier par le SDI. « Donc, il ne peut que s’améliorer cette semaine et surtout le week-end prochain. »

Par ailleurs, un autre élément expliquant ce démarrage en douceur est la multiplication des promotions en période de pré-soldes, principalement via les offres conjointes et les braderies qui se sont tenues dans la plupart des grandes villes belges.

Peu d’espoir pour le chiffre d’affaires mais…

Le point fort de ce début de soldes d’été est la météo, ni trop chaude ni trop froide, qui entraîne les gens dans la rue. Et les commerçants les attendaient! Surtout les vendeurs de vêtements et chaussures, dont 65 % ont vu leurs ventes diminuer en 2012. «Mais après ce printemps maussade, les attentes des commerçants pour cette période de soldes sont plutôt prudentes. Seulement 1 commerce sur 5 s’attend à une hausse des ventes par rapport à l’année passée», constate Christine Mattheeuws.

… plus de bonnes emplettes

Côté consommateur, on se réjouit de cette période aux bonnes affaires, conséquence d’un printemps boudeur. 14 % des magasins disent accorder de plus grandes réductions qu’en 2012. Presque la moitié des commerçants sondés par l’UCM en juin annonçaient des stocks plus importants que l’an passé.

Ils ont encore un mois devant eux pour rattraper une partie des mauvaises ventes de la saison…

Nos dernières videos