La beauté du futur s’invite à la maison

Quand la technologie la plus avancée s’associe aux actifs les plus puissants, la beauté entre dans une nouvelle ère. C’est le cas avec Ioma qui pousse l’innovation encore plus loin.

Il y a quelques mois, Ioma lançait un concept innovant dans le monde de la cosmétique : une machine capable d’analyser votre peau en profondeur, de pointer ses petits et gros problèmes, d’anticiper certaines problématiques futures et surtout d’apporter une solution grâce à une gamme de produits adaptés.

Pourtant, rien ne prédisposait son concepteur, Jean-Michel Karam, à se lancer dans la techno-cosmétologie. Ingénieur de formation, cet homme d’affaires franco-libanais s’est fait un nom dans le secteur des MEMS (Micro Electro Mechanical Systems), soit ce qu’on appelle plus communément les microsystèmes.

Présentes partout (dans les smartphones, les cockpits d’avion, les voitures…), ces puces n’étaient pourtant pas encore utilisées dans la cosmétique. C’est maintenant chose faite avec les Ioma Link que l’on retrouve dans les boutiques Ici-Paris XL et les Ioma Sphères que des hôtesses font ponctuellement découvrir dans ces mêmes parfumeries.

Le principe est très simple : la cliente glisse sa tête durant quelques secondes dans la fameuse sphère, pose son menton sur un petit socle, reste immobile pendant qu’un scanner analyse l’état de sa peau. L’ordinateur pose ensuite son diagnostic en isolant plusieurs critères (rides et ridules, taches pigmentaires, sensibilité, niveau d’hydratation, état bactériologique).

Ensuite, la conseillère décrypte ce diagnostic et propose une solution adaptée voir carrément sur-mesure.

Un pas encore plus loin

Non content d’avoir inventé une machine et un concept uniques, Jean-Michel Karam a voulu pousser son idée encore plus loin. Il a dès lors conçu Ioma Booster Jeunesse : un soin hydratant antirides qui contient dans son packaging la technologie de pointe. Une sorte d’Ioma Sphère portable et personnelle, en somme.

La puce présente dans le capuchon du flacon permet de mesurer le niveau d’hydratation de votre peau. Celui-ci est symbolisé par six petites lampes LED. Lorsqu’une lampe s’allume le niveau d’hydratation est excellent si les six lampes passent au rouge, il est alors temps d’intervenir. Et on peut le faire immédiatement puisque la solution se trouve déjà entre nos mains. «Ça permet de doser le produit en fonction des besoins directs de la peau. Quand on s’expose au soleil, qu’on va à la piscine, qu’on fume… la peau subit des agressions que l’on peut corriger immédiatement avec l’Ioma Booster Jeunesse», souligne fièrement Jean-Michel Karam.

Alors, véritable innovation ou simple gadget? Pour le savoir, nous avons décidé de faire le test et d’en reparler d’ici sa mise sur le marché au mois de septembre.

Nos dernières videos