RTL diffuse la série (très) librement adaptée de la bande dessinée de Vance et Van Hamme.

Il a changé de visage mais a conservé sur l’épaule son tatouage : XIII, qui l’identifie au vaste complot qui visait à déstabiliser les États-Unis. Lui, au cœur de l’intrigue, cherche toujours à retrouver la mémoire. Malgré son action héroïque, XIII est détenu en Roumanie, dans une prison secrète de la CIA. Irina – Virginie Ledoyen, à la beauté trop douce pour être crédible dans ce rôle de tueuse mercenaire où elle s’investit pourtant corps et âme – réussit à l’en faire sortir. En échange d’infos sur son passé, ses mystérieux ravisseurs veulent accéder au contenu d’un coffre dont seul XIII a l’accès. Mais, traqué, celui-ci sait que ce contenu est sa seule garantie de rester en vie. Il choisit dès lors de conserver les informations convoitées à la fois par les puissants comploteurs, et notamment l’ancien président Wally Sheridan, et l’actuel gouvernement américain dont le président n’est autre que… le général Ben Carrington!

On le voit, on est ici davantage dans une suite que dans une adaptation de la fameuse bande dessinée de Jean Van Hamme et William Vance. Cette série franco-canadienne, qui fait la part belle à l’action et aux scènes de combat, a pris le pari de se détacher de la BD, tout en y puisant une part d’intrigue et de ses intrigants, quitte à changer certains noms. Le manque de profondeur des personnages, en commençant par Stuart Towsend qui incarne XIII, et les libertés prises dans le scénario, déconcerteront ceux qui ont adoré la BD. Mais ce sera pis encore dans la deuxième saison, complètement débridée, dont Canal + vient d’achever la diffusion.

J.-C.H.

RTL, 20.20 et 21.20

Nos dernières videos