Sophie Ronse primée à Faenza

Sophie Ronse travaille beaucoup actuellement le mouvement dans ses plus petits détails.

ÉdA – 202220456557

La moitié des quelque 80 artistes invités à prendre part au « Parcours de Belœil » proviennent des quatre coins de Belgique ou de France. Les autres sont originaires de Wallonie picarde. Parmi ceux-ci, la Tournaisienne Sophie Ronse. La céramiste avait déjà obtenu un deuxième prix au 53e Concours International de la Céramique d’Art Contemporaine à Faenza, en Italie. L’œuvre primée figure parmi les collections permanentes du Musée de la Céramique (MIC). Dix ans plus tard, Sophie Ronse y a emporté un nouveau prix : le Prix du Lion’s Club de Faenza (Premio del Lions Club Faenza Host). « Ça me fait d’autant plus très plaisir que ce berceau de la céramique mondiale est à la pointe dans le renouveau de la céramique contemporaine. C’est une belle reconnaissance de mon travail », nous a-t-elle dit en ce début de semaine, à son retour d’Italie. Par ailleurs, l’artiste se réjouit de voir le travail de la terre comme élément sculptural s’imposer comme art plastique majeur. « Depuis quelques années, ça bouge pas mal dans la céramique, avec de plus en plus de lieux qui la mettent en valeur ».¦