Énergie

Panneaux photovoltaïques : les pigeons font chuter le rendement !

Panneaux photovoltaïques : les pigeons font chuter le rendement !

L es pigeons sont une vraie nuisance pour la rentabilité des panneaux photovoltaïques.

En se nichant en dessous de vos panneaux, les pigeons les empêchent de fonctionner correctement. Résultat : 30 % de perte, au moins.

On savait déjà que beaucoup de propriétaires de panneaux photovoltaïques estiment être les pigeons de la réforme des certificats verts.

Leur mauvaise humeur ne va pas s’arranger quand ils apprendront que leur rendement risque également d’être affecté sérieusement par… des pigeons, vrais ceux-là, leurs fientes et leurs nids.

Un exemple concret? Depuis un an, 44 panneaux photovoltaïques ont été installés sur la toiture de bâtiments communaux de la commune d’Ans. La production attendue pour cette installation aurait dû atteindre 8500 kWh/an.

Or, grâce au système de monitoring mis en place par TECTEO, permettant de suivre à distance les productions des installations communales, il est apparu que l’installation affichait une perte de production de 1100 kWh en 3 mois! Et cela alors que d’autres bâtiments du quartier n’étaient pas touchés par une perte de rendement.

Joseph Aluny, de la société BRM Global Technology, qui a placé les panneaux sur les bâtiments communaux, explique la raison de ce bug : «Les pigeons sont clairement responsables de la chute de rendement des panneaux. La paille de leur nid, qu’ils font sous les panneaux pour se protéger du mauvais temps, mais également leurs fientes se mélangent à l’eau qui ruisselle. Ce qui forme une sorte de boue, de pâte qui vient se coller entre le toit et le panneau.»

Résultat : un manque d’isolation entre les panneaux photovoltaïques et le toit. «La boue vient endommager les capteurs qui se trouvent derrière les panneaux, poursuit Joseph Aluny. Ce qui entraîne une mise en sécurité de l’onduleur. Et donc une perte de rendement.»

Pas un cas isolé

L’exemple des bâtiments de la commune d’Ans n’est pas isolé. L’installateur a déjà dû intervenir chez des particuliers.

« C’est un réel problème, explique-t-il. J’ai dû intervenir chez quelqu’un dont le rendement chutait également. La personne était catastrophée.»

Autant dire que la menace est donc bien réelle, particulièrement dans les endroits où la prolifération des pigeons est importante : aux alentours d’une église ou de bâtiments dotés d’un pigeonnier, par exemple.

La solution pour éviter une mauvaise surprise de plus sur votre facture électrique? Installer des systèmes anti-pigeons ou des répulsifs sur votre toit. Petit conseil supplémentaire : évitez la carabine à plombs : vous risqueriez un vilain court-circuit si vous visez mal…


Nos dernières videos