Les mesures de la cohésion sociale

Des ETA pourront réaliser les travaux d’aménagement au domicile des personnes handicapées.

ÉdA – 202174751085

C’est un gouvernement spécial « cohésion sociale et bien-être » qui s’est tenu hier à La Louvière, au CHU Tivoli. Le point sur le Réseau santé wallon (ci-dessus) en fait partie.

Mais une série de mesures ont aussi été prises dans la foulée, autour de la lutte contre la pauvreté et le surendettement, le travail adapté et le soutien aux aînés, entre autres.

Les ministres ont notamment approuvé la création d’un cadre réglementaire pour agréer et subventionner le «Réseau wallon de lutte contre la pauvreté». Ce réseau existe depuis 25 ans et regroupe une trentaine d’associations et organismes partenaires. L’exécutif envisage pour 2014 l’adoption d’un décret définissant ses missions de service public, selon le ministre-président Rudy Demotte.

Le gouvernement a également décidé d’élargir à 60 le nombre de «tuteurs énergie» (+150 000 €) – 45 postes de travail actuellement – qui, dans les CPAS des communes participantes, conseillent et planifient avec les ménages des actions de réduction des frais énergétiques. «Pas moins de 5 300 ménages bénéficient déjà de leurs conseils», explique la ministre Éliane Tillieux (Action sociale).

Les ministres ont aussi approuvé un avant-projet de la même ministre, cette fois avec la casquette de l’Égalité des chances : il s’agit de développer des «maisons arc-en-ciel» (lutte contre les discriminations et promotion du bien-être pour les personnes lesbiennes, les gays, bisexuels et transgenres, lire nos éditions du 18 mai dernier), telles qu’il en existe déjà à Namur et Liège.

Deux mesures ont été prises pour développer les entreprises de travail adapté (ETA) aux personnes handicapées : 31 000 € sont dégagés pour la promotion du secteur et la recherche de nouveaux créneaux d’activités et 120 000 € pour un projet-pilote de travaux d’aménagements du domicile de personnes les plus dépendantes, réalisés par une ETA.

Un budget de 238 000 € a en outre été dégagé pour la création d’un numéro vert «Inforseniors Wallonie» pour l’information, le conseil et l’orientation dans les matières relevant de la personne âgée.

Enfin, la redevance télévision sera exonérée pour les appareils installés dans les hôpitaux et les maisons de repos. C’est une manière d’éviter non seulement une répercussion sur la facture de soins, mais aussi une double taxation pour ceux qui disposent par ailleurs d’un appareil dans leur maison d’habitation.