F1

GP d’Espagne: Rosberg place Mercedes en pole pour la 3e fois d’affilée

GP d’Espagne: Rosberg place Mercedes en pole pour la 3e fois d’affilée

la Mercedes est très à l’aise dans les virages plus serré, à la fin du tour.

AFP

Rosberg et Hamilton ont surpris les observateurs en trustant la première ligne de la grille de départ du GP d’Espagne, 5e course de l’année et premier GP européen, samedi à Barcelone. En embuscade, Vettel, Raikkonen et Alonso risquent de piétiner derrière, tant les Mercedes peinent en course depuis le début de saison. 14e, Button est largué.

Une première ligne 100 % Mercedes. On n’aurait pas parié sur le gris après les 3 séances libres espagnoles. Mais Rosberg et Hamilton ont assuré leur avance en maximisant l’appui de leurs Flèches d’Argent dans le dernier secteur du circuit de Montmelo. La partie sinueuse du tracé semble profiter aux Allemandes mais on sait que Mercedes peine à conserver ses gommes sur les relais plus longs.

En course, ça risque donc de klaxonner derrière. 3e, Vettel assure l’essentiel à nouveau en se classant devant ses rivaux Raikkonen et Alonso, dont le public et les suiveurs attendaient sans doute mieux. La victoire risque de se disputer entre ces trois-là, qui semblent extrêmement constants sur les plus longs relais. Raikkonen surtout a semblé à l’aise avec ses pneus, dont on sait que la Lotus économise au mieux la gomme dans les courbes rapides de Barcelone. Mais Vettel reste l’épouvantail.

Massa pénalisé

Plus loin, Massa était 6e, Grosjean 7e, Webber seulement 8e. Puis viennent Perez et Di Resta dont les McLaren et Force India ne pouvaient réellement leur procurer mieux.

Mais Massa a été rétrogradé. En Q2 en effet, le pilote Ferrari a fortement ralenti Webber dans le dernier secteur. Le Brésilien a écopé d'une pénalité des commissaires, coachés ce week-end par l’ancien champion du monde australien (tiens tiens) Alan Jones. Dans sa radio, Webber s’est en tout cas plaint sans ambiguïté du comportement du pilote Ferrari (Plus d'infos).

Button largué

En Q2, la gamelle du jour est signée Jenson Button. L’Anglais est largué à Barcelone et se classe seulement 14e sur sa McLaren. Son équipier Perez s’est rangé in extremis en Q3. La petite déception vient des Toro Rosso, dans le coup tout le week-end mais qui se classent finalement 11e et 12e. Les Sauber semblent plus loin que leur niveau 2012 et Sutil est une nouvelle fois battu chez Force India par son équipier Di Resta. La bataille entre ses deux dernières écuries fait plus que jamais rage en milieu de peloton.

Maldonado largué aussi

La Q1 n’a pas vraiment révélé de surprise si ce n’est confirmer la pauvre tenue des Williams. Maldonado, vainqueur l’an dernier à Barcelone, a bouclé son meilleur tour qualif à plus de 1 seconde de son chrono sur la même séance en 2012. Le Vénézuélien est d’ailleurs battu par son équipier Bottas.

Chez les plus «petites» écuries, c’est van der Garde qui tire son épingle du jeu en plaçant sa Catheram devant la Marussia de Bianchi. Ces deux pilotes semblent nettement au-dessus de leurs équipiers en ce début 2013.

 


Les chronos

 

Q3

1. Nico Rosberg (GER/Mercedes) 1:20.718

(moyenne: 207,612 km/h)

2. Lewis Hamilton (GBR/Mercedes) 1:20.972

3. Sebastian Vettel (GER/Red Bull-Renault) 1:21.054

4. Kimi Räikkönen (FIN/Lotus-Renault) 1:21.177

5. Fernando Alonso (ESP/Ferrari) 1:21.218

6. Felipe Massa (BRA/Ferrari) 1:21.219

7. Romain Grosjean (FRA/Lotus-Renault) 1:21.308

8. Mark Webber (AUS/Red Bull-Renault) 1:21.570

9. Sergio Perez (MEX/McLaren-Mercedes) 1:22.069

10. Paul di Resta (GBR/Force India-Mercedes) 1:22.233

Q2

11. Daniel Ricciardo (AUS/Toro Rosso-Ferrari) 1:22.127

12. Jean-Éric Vergne (FRA/Toro Rosso-Ferrari) 1:22.166

13. Adrian Sutil (GER/Force India-Mercedes) 1:22.346

14. Jenson Button (GBR/McLaren-Mercedes) 1:22.355

15. Nico Hülkenberg (GER/Sauber-Ferrari) 1:22.389

16. Esteban Gutierrez (MEX/Sauber-Ferrari) 1:22.793

Q1

17. Valtteri Bottas (FIN/Williams-Renault) 1:23.260

18. Pastor Maldonado (VEN/Williams-Renault) 1:23.318

19. Giedo van der Garde (NED/Caterham-Renault) 1:24.661

20. Jules Bianchi (FRA/Marussia-Cosworth) 1:24.713

21. Max Chilton (GBR/Marussia-Cosworth) 1:24.996

22. Charles Pic (FRA/Caterham-Renault) 1:25.070

+ La grille de départ actualisée avec la sanction de Massa