TELEVISION -

Philippe Delusinne : « Luc Trullemans a dépassé les bornes »

Philippe Delusinne : « Luc Trullemans a dépassé les bornes »

Philippe Delusinne. Reporters

L’administrateur-délégué de RTL a réagi officiellement lors du JT de 13h. Pour Philippe Delusinne, le départ de Luc Trullemans était «inéluctable».

L’affaire Trullemans fait couler beaucoup d’encre depuis vendredi dernier. Et pour cause, un présentateur météo vedette viré pour racisme de la première chaîne francophone, ça fait jaser.

Face au débat et aux critiques dont elle est l’objet, la maison RTL a décidé de s’expliquer sur sa décision « si rapide et si radicale » de se séparer de Luc Trullemans. C’est l’administrateur-délégué du groupe qui s’est exprimé lors du journal télévisé de Luc Gilson.

«Nous n’avons pas eu le choix. Luc Trullemans a publié un texte à caractère su raciste et xénophobe sur son mur facebook», a déclaré Philippe Delusinne.

Il poursuit : «Et malheureusement, après les excuses demandées à Luc vendredi soir, nous avons remarqué que ce n’était pas un événement isolé. Par ailleurs, il a alimenté la presse avec des interviews ce week-end. C’était déplacé . Je comprends les téléspectateurs qui regrettent notre décision. Luc est un grand météorologue et un homme charmant mais ici à RTL, nous devons respecter un devoir de réserve».

L’administrateur-délégué conclut : «Luc a dépassé les bornes, nous n’avions pas le choix».

Tag raciste sur la façade de RTL

Philippe Delusinne regrette par ailleurs la récupération politique du dérapage de son ancien employé. "La façade de RTL a été taguée par l'extrême-droite" a-t-il révélé. RTL va porter plainte pour vandalisme.

Le tag, de couleur rouge, comprend notamment l'inscription "Pourris" en lettres capitales, précédée d'une croix celtique, un symbole fréquemment utilisé par les mouvements néofascistes ou d'extrême-droite

Le graffiti a entre-temps été nettoyé, a-t-on appris auprès de la porte-parole de la chaîne.