article abonné offert

namur

Amoureux des prénoms mal aimés

Amoureux des prénoms mal aimés

« Les ciseaux d’Anastasie », « Ils ont flingué Raoul » : entre 1995 et 2004, plusieurs des chroniques de langage publiées dans ce journal par Maurice Gillet traitaient déjà des infortunes du prénom.

ÉdA – 202091275383

Avec «Le jean-foutre et la marie-salope», Maurice Gillet signe une étude fouillée sur les prénoms dénigrés, dévoyés ou encanaillés, du Moyen Âge à nos jours.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 63 des 437 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?

Nos dernières videos