PAYS-BAS

Beatrix abdique, William-Alexander devient roi des Pays-Bas

Les nouveaux visages de la famille royale néérlandaise.

AFP

Willem-Alexander, devenu mardi à 46 ans roi des Pays-Bas après l’abdication de sa mère Beatrix, a donné, dans sa jeunesse, l’image d’un gai luron ne possédant pas les aptitudes à occuper la fonction royale, avant d’en acquérir progressivement la légitimité.

Le prince-héritier Willem-Alexander, est devenu mardi à 10h10 (08H10 GMT) le nouveau roi des Pays-Bas après la signature par sa mère Beatrix de l’acte d’abdication.

Willem-Alexander, 46 ans, devient le premier d’une nouvelle génération de souverains européens à monter sur le trône ainsi que le premier héritier masculin à accéder au trône néerlandais depuis 1890.

L’acte d’abdication a ensuite été signé par le nouveau roi et les représentants du gouvernement, dont le Premier ministre Mark Rutte.

25.000 personnes sur place du Dam

La cérémonie a été retransmise par des écrans géants en direct sur la place du Dam, située juste devant le palais royal. La foule présente, près de 25.000 personnes, chantait «Merci Bea» et une immense clameur s’est fait entendre quand Beatrix est apparue à l’écran.

La fille aînée du couple royal, Catharina-Amalia, 9 ans, est désormais la princesse-héritière du royaume.

Une nouvelle génération en Europe

Willem-Alexander est le premier d’une nouvelle génération de monarques européens, dont la moyenne d’âge est actuellement de 71 ans, à régner après la signature de l’acte d’abdication.

Le jeune souverain devrait adopter un style plus détendu que celui de sa mère: dans une interview diffusée par la télévision publique deux semaines avant son intronisation. Il veut être un «monarque de XXIe siècle» conciliant tradition et modernité et, surtout, ne pas être un «fétichiste du protocole».

.