DÉCÈS

Jean-Marie De Brauwer avait signé un livre hommage aux Francofolies de Spa

Loreta Mander et Jean-Marie De Brauwer font un peu partie des meubles, aux Francos de Spa. Pendant une dizaine d'années, ils ont été de chaque édition, appareil photo aux aguets. Le fruit de leur travail était sorti en 2013 sous la forme d'un superbe livre de photos en noir et blanc. Jean-Marie De Brauwer est décédé cette semaine. Revenons sur cette rencontre réalisée lors de la sortie de ce livre.

Mise à jour 2 juin 2018 :

Nous avions rencontré Jean-Marie De Brauwer et son épouse Loreta Mander en 2013, à l'occasion de la sortie de leur livre sur les Francos de Spa. Une image qui fait désormais partie du passé... Après plusieurs mois d'une lutte acharnée contre la maladie, Jean-Marie nous a quitté cette semaine. Il laissera derrière lui une empreinte forte parmi les nombreux photographes et musiciens qui l'ont cotoyé.

Jean-Marie était un homme de coeur, au talent immense. Il n'avait de cesse de le partager et de distiller ses conseils à tout qui croisait son chemin, un appareil photo en bandouillère. Photographe obstiné, passionné par la lumière, soucieux du détail, il avait quelque peu laissé derrière lui l'effervescence des scènes rock pour se consacrer ces dernières années à un tout autre sujet : la mer. Et en particulier les côtes normandes et picardes qu'il affectionnait tant. Là, sa patience, son talent, son oeil averti, tiraient de ces payages une majesté sans nulle autre pareille.

Ses obsèques auront lieu ce mardi à Court-Saint-Étienne. Nous présentons à son épouse Loreta nos plus sincères condoléances.

 

Rencontre de 2013 :

Cette année célèbre la 20ème édition des Francofolies de Spa. L'occasion rêvée de sortir un livre de photos. La réalisation de ce livre a été confiée à Stone Design, Loreta Mander et Jean-Marie De Brauwer, qui arpentent les scènes des Francos depuis une dizaine d'années.

Loreta et Jean-Marie forment le duo Stone Design. Leur signature : un noir et blanc fort, profond, intrigant. Et des images qui nous parlent. Leur livre s'intitule d'ailleurs "Écoutez nos images". Parce que c'est avant tout la force et l'émotion de l'artiste qui passent à travers leur objectif.
 

Daniel Darc dans les coulisses du festival.
 

L'oeil d'Anton

L'usage du noir et blanc était donc une évidence pour eux. Parce qu'aussi leur maître à penser n'est autre qu'Anton Corbijn, photographe batave "découvert" par U2 et rendu mondialement célèbre avec ses pochettes d'albums, en particulier celle de "The Joshua Tree". Corbijn c'est un style, un art, une signature que l'on reconnait et que l'on retrouve dans le travail de Jean-Marie et Loreta.
 

Didier Wampas au Parc de 7 heures
 
19.667 photos

Ce livre, c'est l'aboutissement d'un travail de longue haleine. En une dizaine d'éditions des Francos, ce ne sont pas moins de 19.667 photos (après un premier tri !), ramenées à une sélection de 450 images post-produites puis enfin un tri final de 244 photos qui composent cet album de 160 pages. Outre les artistes, têtes d'affiche mais aussi les "sans-nom", on retrouve certains aspects backstages et également les travailleurs de l'ombre, roadies, techniciens, sans lesquels un festival tel que les Francos ne pourrait avoir lieu.
 

Jean-Louis Aubert sur la grande scène des Francos.
 

Découvrez, via notre reportage vidéo ci-dessus, la genèse de ce livre, des bords de scènes jusqu'au résultat final, en passant par les écrans Mac et l'imprimerie.

Écoutez nos images, Stone-Design (Loreta Mander et Jean-Marie De Brauwer), Éditions Luc Pire, 160 pages, 244 photos N/B, 29 €.

www.lucpire.be

 


Nos dernières videos