Qui sont les « mompreneures » ?

Travaillant souvent en solo, les mamans entrepreneures s’échangent leurs astuces dans un esprit solidaire.

apops – Fotolia

Jeune réseau réservé aux mamans entrepreneures, «Les Mompreneurs.be» aide à mieux concilier job et vie de famille.

Cherchant à revoir l’organisation de sa vie professionnelle et familiale, Laurence Verset a opté de travailler pour son propre compte comme entrepreneure. Il y a deux ans, elle décide d’ouvrir un groupe Facebook pour partager avec ses amies également indépendantes les trucs et astuces pour bien gérer sa vie de maman active.

Très vite, ce groupe se révèle riche en conseils et partages d’expériences. Et vu l’ampleur des discussions, Laurence Verset créa en octobre 2011 son ASBL des Mompreneurs en Belgique, pour plus d’efficacité et de reconnaissance. «Dans un esprit de solidarité, les Mompreneurs.be est un réseau professionnel féminin qui soutient les mamans entrepreneures et celles qui projettent d’entreprendre, dans leur projet professionnel, mais aussi dans la conciliation vie privée – vie professionnelle», explique Laurence Verset, la coordinatrice de l’ASBL et indépendante en marketing.

Aujourd’hui, ce sont plus de 200 mamans qui adhèrent à ce réseau belge, dont l’équivalent existe déjà en France, en Suisse, au Canada et aux États-Unis. Et chaque jour, l’ASBL reçoit de nouvelles demandes d’adhésion.

« Après la maternité, on revoit ses projets »

De tous âges et de tous secteurs, ces mompreneures (contraction des mots «mom» pour «maman» et «preneur» pour «entrepreneure») sont liées par deux points communs : l’indépendance professionnelle et la maternité. «Après avoir donné la vie, beaucoup de femmes remettent en question leurs projets professionnels et prennent un nouveau virage», analyse Laurence Verset. De nouveau choix de vie peuvent s’imposer. «Créer sa propre activité peut être utile pour mieux gérer ses horaires et sa famille. Selon les cas bien sûr. C’est par exemple compliqué lorsqu’on tient une boutique mais tout à fait envisageable quand on travaille à domicile. Aujourd’hui, j’ai fait le choix de travailler en partie le week-end et en soirée, en plus de la journée. Par contre, je trouve le temps pour me rendre à la sortie de l’école pour reprendre mes enfants.»

Nos dernières videos