consommation -

Un hamburger vieux de 14 ans et… intact

Un hamburger vieux de 14 ans et… intact

Ce hamburger est vieux de… 14 ans. Bon appétit !

-

Un américain a retrouvé dans une poche de manteau un hamburger acheté en 1999 et oublié depuis. Pain et viande étaient intacts… Mais il y a plus fort encore.

On savait évidemment que ce n’est pas dans les fast-food que l’on pouvait trouver une alimentation bio. Mais de là à imaginer que les hamburgers soient dopés à ce point aux agents conservateurs…

Car comment expliquer autrement que David Whipple, un Américain, a pu retrouver dans la poche d’un manteau un hamburger totalement intact acheté chez Mc Donald’s en… 1999!

La découverte a fait l’objet d’une séquence dans l’émission de télévision américaine «The Doctors» où l’on peut voir que le hamburger est quasi dans l’état d’un hamburger du jour : la viande a la même couleur, le pain n’a pas durci et n’a pas la moindre trace de moisissure. Seule la tranche de cornichon semble avoir disparu…

David Whipple, l’acheteur du hamburger, a expliqué qu’il voulait montrer à des amis comment fonctionnaient les enzymes et estimait qu’un hamburger était le support idéal. Après l’avoir volontairement conservé pendant un mois, il l’a oublié dans la poche d’un de ses manteaux, lui-même abandonné dans le cofffre d’une voiture, et simplement emballé dans son papier d’origine.

Lorsqu’il a remis la main sur son manteau, le hamburger n’avait pas pris une ride…

Au-delà de son aspect insolite cette découverte soulève évidemment des questions sur les additifs et leur quantité dans ce type d’alimentation. Certains spécialistes estimant que les chaînes de fast-food ajoutent également des substances anti-moisissures…

Il collectionne les « hamburgers immortels »

Pour étrange (et inquiétante?) qu’elle puisse paraître, cette expérience n’est pas unique.

Aux États-Unis toujours, une enseignante désireuse de sensibiliser ses élèves aux risques de la malbouffe ressort chaque année en classe un hamburger intact acheté en 1996!

Plus fort encore un Américain qui, dans sa jeunesse avait fait la même expérience que David Whipple en oubliant un hamburger dans une poche de manteau, a poussé l’expérience plus loin : il s’est mis à acheter régulièrement des hamburgers qu’il conserve simplement chez lui.

Au fil des ans, il s’est constitué une drôle de collection d’«immortal burgers» dont le plus ancien spécimen date de 1989. Celui-là comme tous les autres est intact ou presque.

À voir dans cette vidéo (qui date de 2007).

Et bon appétit!