L'anticoagulant Xarelto, contesté en Allemagne après plusieurs décès qui pourraient être liés à son utilisation, n'a jusqu'à présent causé aucun problème en Belgique, a assuré vendredi à l'agence Belga l'Agence Fédérale des Médicaments et Produits de Santé (AFMPS). Le médicament, considéré comme à risque, fait l'objet d'un suivi particulier de la part de l'agence européenne des médicaments (EMA) depuis son autorisation en 2008.

L'EMA, qui évalue le médicament et coordonne les actions à mener pour minimiser les risques liés à son utilisation, a contraint Bayer, producteur du Xarelto, à fournir des informations supplémentaires aux médecins qui pourraient être amenés à le prescrire. Ceux-ci ont également reçu des cartes d'information à fournir à leurs patients.

En Allemagne, des associations avancent que le médicament serait responsable de plusieurs dizaines de décès à la suite d'hémorragies.

"Il n'y a jusqu'à présent eu, heureusement, aucun problème en Belgique", souligne la porte-parole de l'AFMPS.


Nos dernières videos