Offshore Leaks : « Le gouvernement belge doit remplacer Michel Tilmant » à BNP Paribas

Offshore Leaks : « Le gouvernement belge doit remplacer Michel Tilmant » à BNP Paribas

L’ancien numéro 1 d’ING, Michel Tilmant, est cité dans l’Offshore Leaks.

Associated Press/Reporters

Écolo a appelé vendredi le gouvernement à relever Michel Tilmant de ses responsabilités d’administrateur représentant la Belgique à BNP Paribas, après que son nom a été cité dans les dossiers du OffshoreLeaks.

M. Tilmant, ancien patron du groupe bancaire néerlandais ING, apparaît dans la base de donnée de l’OffshoreLeaks en lien avec des opérations dans l’île malaise de Labuan, présentée comme un paradis fiscal, rapporte Le Soir. L’actuel président du Conseil d’administration d’ING Belgique, Éric Boyer de la Giroday, est également mentionné.

Pour Écolo, «ces informations entachent la crédibilité de Michel Tilmant aujourd’hui représentant de l’État belge au CA de BNP Paribas». Le gouvernement doit «procéder sans plus attendre à son remplacement».

Le parti écologiste plaide aussi pour des auditions, afin de «redéfinir le rôle des administrateurs agissant au nom des citoyens belges au sein de banques comme BNP Paribas, banque également ‘réputée’pour sa présence active dans les paradis fiscaux».

Nos dernières videos