Madonna critiquée et attristée

Madonna s’est rendue au Malawi la semaine dernière avec ses enfants pour visiter des écoles qu’elle y fait construire.

AFP

Madonna, critiquée par le Malawi pour son attitude se dit attristée par la réaction des autorités du pays dont elle finance des écoles.

 

Le gouvernement du Malawi a critiqué la chanteuse américaine Madonna, qui semblait attendre un traitement de VIP et de la «gratitude» lors de sa récente visite dans ce pays pauvre d’Afrique australe.

Pour la première fois, Madonna, qui s’est dite «attristée» par la réaction des autorités du Malawi, s’est vu refuser l’accès à la zone VIP de l’aéroport de la capitale, Lilongwe, et a dû se contenter de la zone destinée aux passagers ordinaires.

Il était «étrange et déprimant» de constater que la star semblait vouloir que le Malawi soit contraint «pour toujours à une obligation de gratitude» parce qu’elle a adopté deux enfants malawites, a déclaré le gouvernement de la présidente Joyce Banda dans un communiqué de quatre pages.

La chanteuse a démenti avoir «demandé un traitement spécial à l’aéroport ou ailleurs».

Selon Trevor Neilson, qui gère les œuvres de charité de la pop-star, «Nous continuerons à financer des programmes d’aide aux enfants du Malawi», a-t-il ajouté, affirmant que Madonna est «la plus importante philanthrope» au Malawi.

Nos dernières videos