Ligue des Champions - Quart de finale retour

Buffon attend le Bayern de pied ferme

Buffon attend le Bayern de pied ferme

Beckenbauer a été très critique avec Buffon, l’invitant à mettre fin à sa carrière.

Associated Press/Reporters

Juv. Turin   Ce soirBay. Munich   20h45

Aller : 0-2

Titillé par Franz Beckenbauer après la défaite des Turinois (2-0) en quarts de finale aller de la C1, l’emblématique portier de la Vieille Dame, Gianluigi Buffon, attend ce match retour avec hâte.

Longtemps considéré comme le meilleur gardien de la planète, le champion du monde 2006 compte bien se rattraper de sa «boulette » commise sur le premier but encaissé. Un goal qui n’a pas laissé insensible le président d’honneur du Bayern Munich, Franz Beckenbauer. Ce dernier invitait le gardien de la Juve à raccrocher les crampons : «Alaba a frappé de 120 mètres, Buffon a ressemblé à un retraité. Qu’il ne se fâche pas, mais il devait l’arrêter. » Voilà qui est dit de la part de l’ancien défenseur de la Mannschaft qui a peut-être oublié qu’à 35 ans, il foulait toujours les pelouses sous les couleurs d’Hambourg, avant de mettre un terme à sa carrière à l’âge de… 38 ans. La retraite, le portier italien de 35 ans n’y pense même pas. Il vient d’ailleurs de prolonger son contrat de deux ans avec la Juventus.

De l’autre côté des Alpes, on s’est même amusé avec les déclarations de Beckenbauer. Buffon était l’invité d’une émission satirique où il s’est vu remettre un peignoir et des pantoufles de retraité. Pour répliquer, le portier italien a joué la carte de l’autodérision : «Je les mettrai au match retour.»

Ne voulant pas entamer une guéguerre verbale avec la légende du football allemand, Buffon a préféré renchérir avec une petite fantaisie : «Je ne peux rien objecter à ce qu’a dit ce vieux sage de Beckenbauer, sinon lui rappeler un vieux dicton : quand tu es marteau, frappe; quand tu es une enclume, subis. Il vaut mieux me taire et attendre le prochain match. »

Conscient que ses déclarations prenaient des proportions énormes, Beckenbauer a tenu à calmer le jeu. « Mon intention n’était pas de blesser Buffon. Le mot retraité ne devait pas être pris comme une offense. Je reste toutefois convaincu de mon idée qu’il aurait pu mieux faire sur les deux buts pris par son équipe. »

Même s’il est complètement passé à côté de son match lors de l’aller, Gianluigi Buffon reste serein.

«C’est sûrement le plus mauvais match de ma carrière en Ligue des champions. Quand je fais une erreur, on en parle pendant une semaine ou dix jours. La terre tremble. Mais bon, d’un côté cela ne me déplaît pas totalement car cela veut dire que j’ai la considération de tous . » Et même l’entraîneur du Bayern, Jupp Heynckes, a pris sa défense. «Buffon reste un des meilleurs gardiens de l’histoire du football.»

À noter qu’avant son match manqué face aux Bavarois, Buffon était resté invaincu pendant 490 minutes en Ligue des champions, soit un peu plus de cinq matches.

Nos dernières videos