Ukraine -

Ukraine: le président accorde sa grâce à Loutsenko, soutien de l’opposante Timochenko

Ukraine: le président accorde sa grâce à Loutsenko, soutien de l’opposante Timochenko

Ioulia Timochenko a été Premier ministre en 2005, puis de fin 2007 à début 2010, année où elle a été vaincue à la présidentielle par Viktor Ianoukovitch. L’opposante a été incarcérée puis condamnée en 2011.

Belga

Le président ukrainien Viktor Ianoukovitch a accordé sa grâce à l’ancien ministre de l’Intérieur Iouri Loutsenko, un fidèle allié de l’ex-Premier ministre emprisonné, Mme Ioulia Timochenko, a annoncé la présidence dimanche.

«Le Président Viktor Ianoukovitch a signé le décret accordant la grâce présidentielle à six condamnés, parmi lesquels l’ancien ministre de l’intérieur Iouri Loutsenko et l’ancien ministre de l’environnement Georgy Filiptchouk», a annoncé son cabinet dans un communiqué.

La présidence souligne que ce décret s’inscrit dans le cadre d’un assouplissement décidé par le gouvernement ukrainien «visant à rendre la législation plus humaine et à réduire le nombre des personnes en détention.»

La publication de ce décret présidentiel intervient quelques jours après que la Cour de cassation a maintenu la peine de quatre ans de prison infligée à Iouri Loutsenko, incarcéré depuis son arrestation en décembre 2010. La décision de Ianoukovitch de grâcier Loutsenko répond aux demandes répétées des gouvernements occidentaux.

Les condamnations de Ioulia Timochenko - qui purge une peine de sept ans de détention pour abus de pouvoir - et de Iouri Loutsenko, vertement critiquées par l’Occident qui les qualifie de «justice sélective», sont à l’origine d’une crise des relations entre Kiev et l’Union européenne.

Le communiqué de la présidence ne mentionne pas le nom de l’opposante emprisonnée, qui selon les observateurs ne risque pas de sortir de prison avant longtemps.

Ioulia Timochenko a été Premier ministre en 2005, puis de fin 2007 à début 2010, année où elle a été vaincue à la présidentielle par Viktor Ianoukovitch. L’opposante a été incarcérée puis condamnée en 2011.

Nos dernières videos