Tennis -

Coupe Davis: la Serbie fait tomber les frères Bryan et prend l’avantage

Coupe Davis: la Serbie fait tomber les frères Bryan et prend l’avantage

Le duo serbe a fait tomber les jumeaux Bob et Mike Bryan.

AFP

La Serbie a pris une bonne option sur la qualification pour les demi-finales de la Coupe Davis (groupe mondial) en prenant dimanche le point du double aux jumeaux Bob et Mike Bryan, N.1 mondiaux de la spécialité et paire la plus titrée de l’histoire en Grand Chelem.

Les Américains se sont inclinés 6-7 (5/7), 6-7 (1/7), 7-5, 6-4, 13-15 dans un match marathon de 4h23 face à la paire Nenad Zimonjic/Ilija Bozoljac à Boise (Idaho), à 800 m d’altitude, dans la salle de l’Université locale (dur).

Les États-Unis se retrouvent en très mauvaise posture car ils doivent remporter les deux derniers simples dimanche pour espérer se qualifier.

Mais la Serbie comptera sur le N.1 mondial Novak Djokovic pour régler l’affaire dès le premier simple de la journée face à Sam Querrey, 20e mondial.

Piliers de l’équipe US de Coupe Davis depuis dix ans, les Bryan, déjà battus en double par le Brésil lors du 1er tour en février, ont perdu deux rencontres consécutives de double pour la première fois de leur carrière en Coupe Davis.

Une cinquième manche dans la douleur

La partie, composée de 434 points (217 pour chaque équipe), 48 aces (36 pour les Serbes), 205 coups gagnants (125 pour les Serbes) et seulement 5 breaks (2 pour les Serbes), a été un morceau de bravoure des deux côtés du filet.

Après la perte des deux premiers sets au tie break, les Bryan sont revenus dans la partie pour forcer une cinquième manche décisive mais la paire serbe a très bien tenu le choc au service en fin de match, notamment Zimonjic.

Les Américains, qui ont été cinq fois à deux points du match sur service adverse dans ce dernier set, ont perdu leur mise en jeu à 13-13.

Servant pour le match, Zimonjic a alors offert deux balles de débreak aux Américains sur une double faute. Mais le Serbe a tout de suite servi deux aces pour les sauver et a ensuite pu clore le match dans le même jeu sur un autre ace, sur la deuxième balle de match de son équipe.

Grand match de Bozoljac

Aux côtés de Zimonjic, l’obscur Bozoljac a joué une très grande partie pour un joueur de 27 ans qui n’a encore jamais fait partie du Top 100 mondial en simple ni en double et qui est actuellement 335e en simple et 1150e en double.

Il n’avait plus joué en double depuis le mois de septembre, avec une défaite au premier tour du tournoi Challenger (2e division de l’ATP) de Pétange (Luxembourg), et n’avait plus joué en Coupe Davis depuis un an et sa défaite en double avec Zimonjic face aux Tchèques Tomas Berdych et Radek Stepanek.

«Je savais qu’Ilija était bien préparé, il joue très bien depuis deux mois, il a entamé une nouvelle carrière, entre guillemets, avec un nouveau coach», a expliqué le capitaine Bogdan Obradovic à propos du choix de Bozoljac alors que Djokovic avait suggéré la veille qu’il pourrait jouer ce double.

«Nenad a joué le meilleur match de sa vie», a ajouté Obradovic. «C’est probablement ma meilleure performance de Coupe Davis, a assuré Zimonjic. Prendre ce point à la meilleure paire du monde chez elle, c’est incroyable.»

Nos dernières videos