ARGENTINE -

Au moins 54 morts dans des inondations en Argentine

La ville de La Plata, à 60 km de Buenos Aires, a été noyée sous deux mètres d’eau dans la nuit de mardi à mercredi, à la suite d’inondations subites qui ont causé la mort de 46 personnes.

La nuit précédente, des pluies diluviennes avaient causé la mort d’au moins 8 personnes à Buenos Aires, la capitale.

Le gouverneur provincial, Daniel Scioli, a indiqué que face à la montée des eaux, qui a atteint 2 mètres de haut par endroits, les gens «avaient tenté de se réfugier sur les toits et dans les arbres, mais certains n’y étaient pas parvenus».

Les corps sont apparus au fur et à mesure que les eaux ont commencé à baisser, a ajouté au cours d’une conférence de presse le gouverneur de la province de Buenos Aires, qui englobe La Plata.

La moitié de cette agglomération de 900 000 habitants a été inondée et était privée de courant ce mercredi. Des voitures flottaient dans les rues et la ville était partiellement paralysée. Plus de 2 500 personnes ont dû abandonner leurs logements envahis par les eaux et ont été hébergés dans une vingtaine de centres d’accueil temporaires.

Des personnes âgées et des mères portant leur enfant dans les bras étaient évacuées à bord de canoës, tirés dans les rues transformées en cours d’eau par des voisins ou des secouristes.

Selon les services météorologiques, il est tombé 400 mm de pluie en deux heures mardi soir, un record pour La Plata. L’eau s’est accumulée dans les parties basses de la ville, située à une dizaine de kilomètres du Rio de la Plata.

Nos dernières videos