Reus, l’arme fatale allemande

(FILES) Picture taken on February 3, 2013 shows Dortmund's striker Marco Reus playing the ball during, the German first division Bundesliga football match Bayer Leverkusen vs Borussia Dortmund in Leverkusen, western Germany. AFP PHOTO / PATRIK STOLLARZ AFP

Dortmund   Ce soirMalaga   20h45

À Dortmund, il y a le buteur Lewandowski, le maestro Götze et Marco Reus, un milieu offensif capable de cumuler 11 buts et 12 passes décisives en championnat et de s’offrir contre le Kazakhstan son deuxième doublé avec la Mannschaft.

Depuis qu’il a rejoint sa ville natale en provenance de Mönchengladbach en juillet, Reus est devenu une arme fatale. Ses principales qualités : une vitesse d’exécution incroyable, dans ses dribbles et ses appels de balle, et une frappe du droit instinctive, lourde et précise, qui en ont fait le meilleur joueur allemand l’an dernier et un choix régulier de Löw auquel il a déjà apporté 7 réalisations en 15 capes.

Le million d’euros investi trois ans plus tôt par ‘Gladbach s’est transformé en un chèque de 17,5 millions signé par le BVB pour s’assurer dès janvier 2012 les services de «Super Marco» face aux convoitises grandissantes de grands d’Europe. À l’Iduna Park, le jeune homme à la crête blonde a retrouvé des partenaires de l’équipe nationale dont Götze, avec lequel il combine déjà presque à l’aveugle pour former «la meilleure paire du monde », selon Franz Beckenbauer.

Il a surtout découvert à 23 ans la grande scène de la Ligue des Champions. Durant la phase de poules, il s’est permis de faire mouche à ManCity (1-1), au Real Madrid (2-2) et à Amsterdam (4-1) pour des Jaune et Noir invincibles.

Perfectionniste, le N.11 au gabarit quelconque (1,80 m pour 70 kg) regarde tous ses matches en DVD, «surtout les moments moins bons pour travailler ces actions à l’entrainement et les améliorer en vue des matches».

Nos dernières videos