Le rayon de soleil du lundi

Personnel éditions de l'avenir Magalie Begon EdA - Jacques Duchateau

Je vous ai déjà fait part dans cette colonne de ma fibre patriotique. Eh bien, j’irais encore plus loin. Jean-Phi est devenu mon rayon de soleil du lundi.

Là où les autres candidats de Top Chef pleurent (ouin, ouin, je dois tout à ma maman, à machin ou à chose), s’énervent (pas d’exemple précis en tête mais cela ne devrait pas être difficile d’en trouver un) et stressent un max (pour une fois, lundi, Cuisinator n’en menait pas large), le Montois amuse la galerie. Fallait le voir, la mine dépitée mais le verbe facétieux, devant le panier que lui avait concocté son coach autour d’une lotte (probablement le poisson le plus monstrueux de la planète) ou vanter les mérites de la mayonnaise maison de sa mère (même son compère Florent n’a pas eu droit à la recette, un secret apparemment bien gardé chez les Watteyne). Et le Belge de s’offrir une dernière pirouette après avoir remporté une épreuve : « Voilà, les vacances en Norvège peuvent commencer ». Je l’a-do-re.

Nos dernières videos