L’amour à quatre

Deux mères séduisent leurs fils respectifs, faisant fi des conventions sociales. Un film sulfureux signé Anne Fontaine.

Ce que ça raconte

Lil et Roz sont amies depuis l’enfance, grandissant côte à côte telles des sœurs jumelles. Une vingtaine d’années plus tard, chacune va tomber amoureuse du fils de l’autre, malgré l’interdit et les tabous.

Ce qu’on en pense

 

 

En 2005, Anne Fontaine met en scène Entre ses mains avec Isabelle Carré et Benoît Pooelvorde. Un rôle marquant dans la carrière de l’acteur, évoluant dans la peau d’un psychopathe, amoureux d’une de ses cibles. La réalisatrice est donc connue pour avoir traité auparavant des histoires d’amour hors du commun. Perfect mothers rentre parfaitement dans cette lignée. Mais a contrario de ses films précédents, l’histoire de ce quatuor amoureux complexe, inspiré du roman "Les grands-mères" de Doris Lessing, provoque le malaise. Édulcoré par une photographie travaillée et un décor paradisiaque et malgré les jeux incandescents de deux actrices principales, il est difficile de digérer ce récit proposant une «morale» franchement discutable.

Toutes les sorties cinéma de ce mercredi

 "Perfect mothers", drame d’Anne Fontaine. Avec Naomi Watts, Robin Wright, James Frencheville, Ben Mendelsohn. Durée : 1h40.

Nos dernières videos