Détectez vous -même votre cancer de la peau

Détectez vous -même votre cancer de la peau

- Reporters/Photononstop

Les inscriptions sont ouvertes depuis hier pour les consultations gratuites de dépistage des cancers de la peau du Euromelano day, le 6 mai.

Mais les dermatologues mettent cette année l’accent sur un auto-examen systématique en 7 points, qui peut permettre un dépistage plus rapide.

«J’avais un patient qui avait une tache sur la cuisse. Sa femme l’a traîné jusqu’à ma consultation, ça lui a sauvé la vie!  » raconte le Dr Véronique Del Marmol, chef du service de dermatologie à l’hôpital Erasme.

On peut soi-même détecter certaines anomalies. D’ailleurs, les dermatologues mettent l’accent sur un auto-examen en 7 points : 1. le visage (nez, lèvres, et derrière les oreilles), 2. le cuir chevelu; 3. les mains, (dos, paume, entre les doigts), 4. le haut du corps (cou, torse, ventre, entre et sous les seins), 5. les aisselles (avec un miroir), 6. la nuque et le dos, 7. les fesses, l’arrière des jambes, les pieds (sans oublier la plante des pieds et entre les orteils).

Le cancer le plus courant en Europe

Un Belge sur six souffrira d’un cancer de la peau au cours de sa vie. On diagnostique 20 000 cancers de la peau par an contre 9 000 cancers du sein, 8 000 de la prostate et 8 000 des intestins. Le nombre de cancers cutanés augmente chaque année : en Belgique, il a doublé en six ans. Mais comme les diagnostics sont plus précoces, la mortalité n’a pas augmenté.

«Les femmes ont beaucoup plus de mélanomes, dit le Dr Harm Van der Endt. Mais comme elles consultent plus vite et plus souvent, elles n’en meurent pas plus.  » Une incidence plus importante que sa consœur, le Dr Del Marmol met sur le dos des bancs solaires. «Ils sont interdits au Portugal, remarque-t-elle. Et la Belgique est le pays européen qui en consomme le plus.  » C’est aussi à ça que servent les campagnes de prévention : éviter le soleil de midi à 16h, se protéger… et bannir les bancs solaires.

Renseignements sur www.euromelanoma.org Priorité pour le dépistage gratuit aux personnes à risque, en fonction de leur âge et leur type de peau.