ArcelorMittal : 118 millions d’euros d’intérêts notionnels en 2012

ArcelorMittal : 118 millions d’euros d’intérêts notionnels en 2012

L’an passé, ArcelorMittal a déduit un total de 118,15 millions d’euros, contre 541,66 millions d’euros en 2011.

AFP

Le groupe sidérurgique ArcelorMittal a encore profité du système des intérêts notionnels en 2012, mais moins que les années précédentes.

En 2012, ArcelorMittal aurait ainsi déduit un total de 118,15 millions d’euros, contre 541,66 millions d’euros en 2011 et 562,37 millions d’euros en 2010, écrit mercredi L’Echo sur base d’un rapport d’analyse du bureau Syndex.

La raison de cette forte diminution s’expliquerait par la relocalisation de la banque interne du groupe au Grand-Duché de Luxembourg.

Sur le plan social, ArcelorMittal a réduit ses effectifs de manière importante. Le volume d’emploi du groupe est passé de 260.250 équivalents temps plein (ETP) en 2011 à 244.890 ETP en 2012.

Plus de la moitié des pertes d’emploi ont eu lieu en Europe, où les effectifs sont passés de 98.769 ETP en 2011 à 90.073 en 2012. En Belgique, le groupe a également réduit l’emploi, de 453 travailleurs, pour atteindre 10.136 ETP à la fin 2012.

Nos dernières videos