article abonné offert

Budget : « À l’aube d’une mandature encore plus difficile »

Anne Masson est repartie pour six années en tant qu’échevine des Finances. Après avoir équilibré son budget ordinaire aux alentours de 43 millions, elle a prévenu : «La législature précédente n’a pas été simple avec son lot de mauvaises nouvelles : libéralisation de l’électricité, effondrement du holding communal… Et nous voici, en 2013, à l’aube d’une nouvelle législature qui s’annonce, je le crains, encore plus difficile.»Anne Masson est repartie pour six années en tant qu’échevine des finances. Après avoir équilibré son budget ordinaire aux alentours de 43 millions, elle a prévenu : «La législature précédente n’a pas été simple avec son lot de mauvaises nouvelles : libéralisation de l’électricité, effondrement du holding communal… Et nous voici, en 2013, à l’aube d’une nouvelle législature qui s’annonce, je le crains, encore plus difficile.»

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 20 des 75 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?

Nos dernières videos