article abonné offert

ARCELORMITTAL

ArcelorMittal : les forces de l’ordre se défendent de toute provocation

«En aucune manière, il n’y a eu de provocation de la part des forces de l’ordre», ont affirmé en chœur, mardi après-midi, le bourgmestre de Namur et plusieurs responsables de la police alors que la manifestation des travailleurs d’ArcelorMittal, plus tôt dans la journée, a été le théâtre de vives tensions.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 63 des 414 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?

Nos dernières videos