cyclisme

Grischa Niermann avoue à son tour: «J’ai utilisé de l’EPO chez Rabobank»

Grischa Niermann avoue à son tour: «J’ai utilisé de l’EPO chez Rabobank»

Niermann passe à son tour aux aveux.

REPORTERS

L’ancienne équipe Rabobank est encore un peu plus dans la tourmente. Au tour de l’ancien coureur allemand Grischa Niermann d’avouer les pratiques de dopage dans la formation hollandaise.

Grischa Niermann a reconnu avoir utilisé de l’EPO entre 2000 et 2003. Il roulait à cette époque au sein de l’équipe néerlandaise Rabobank et travaille désormais au sein de la fédération néerlandaise (KNWU). Il sera suspendu pour six mois à partir du 15 février, a annoncé ce lundi la KNWU.

Niermann, qui déclare avoir cessé de prendre ce produit interdit après 2003, a déclaré: «Je vais confier toutes les informations nécessaires aux autorités antidopage et à la commission.»

Niermann a mis fin à sa carrière au terme de la saison dernière. Il est entré au service de la Fédération néerlandaise à partir du 1er janvier 2013, où il était directeur sportif de l’équipe de développement de Rabobank.

Plusieurs témoignages affirment que le dopage était une pratique courante chez Radobank de 1996 à 2012. Deux autres coureurs de la ‘Rabo’ Danny Nelissen et Marc Lotz avaient déjà avoué avoir employé de l’EPO.

Nos dernières videos