Haute couture, Printemps-été 2013

L’ode à la délicatesse d’Elie Saab

Le couturier libanais Elie Saab a joué sa partition favorite, offrant une collection de robes du soir abondamment brodées.

Pour son «Ode à la délicatesse», présentée dans une salle de réception de la rue Cambon, face à la boutique historique de la maison Chanel, Elie Saab a imaginé des robes crinolines souvent transparentes et assagies par des broderies fleuries et des arabesques baroques.

Le crin se mêle à la dentelle pour assurer de discrets volumes, tandis que les bustes se parent de paillettes, cabochons et pierreries.

Les robes de cocktail et du soir se déclinent en blanc, ivoire, coquelicot et parme et alternent manches bouffantes, longues ou trois-quart. Comme chez Jean-Paul Gaultier, Elie Saab imagine une mariée vêtue d’une volumineuse robe crinoline, mais dans une version plus traditionnelle, en dentelle entièrement rebrodée et le visage caché sous un long voile.

Nos dernières videos