DOPAGE

L'ancien coureur Marc Lotz dit avoir pris de l'EPO quand il était chez Rabobank

L'ancien coureur Marc Lotz dit avoir pris de l'EPO quand il était chez Rabobank

Reporters

L'ancien coureur néerlandais Marc Lotz a avoué qu'il se dopait déjà lorsqu'il faisait partie de l'équipe Rabobank. C'est ce qu'il a déclaré dimanche à la chaîne de télévision néerlandaise L1.

Marc Lotz a été suspendu deux ans en 2005 après que des ampoules d'EPO ont été trouvées dans son appartement. Il était alors sous contrat avec Quick-Step. Dimanche, Lotz a déclaré qu'il se dopait déjà avant, lorsqu'il était chez Rabobank, dont il a porté le maillot de 1997 à 2004.

"J'ai pris de l'EPO et de la cortisone, à partir de 2001. J'ai entendu ce qui se passait dans le peloton. Je l'ai aussi fait, pour rester compétitif", déclare Lotz. Lotz a refusé de prendre des hormones de croissance car il trouvait trop importants les risques pour la santé. Il dit aussi n'avoir jamais fait de transfusion sanguine.

Le Néerlandais prétend avoir agi seul. "L'équipe ne m'a rien proposé, j'étais guidé par un médecin", dit-il. Lotz ne vut pas dire si ce médecin était Geert Leinder, qui était à l'époque le médecin de l'équipe Rabobank.

Samedi, un autre ancien coureur de Rabobank, Danny Nelissen, avait indiqué qu'il avait pris de l'EPO lorsqu'il était chez Rabobank, en étant suivi par Geert Leinders. Le journal néerlandais NRC Handelsblad a révélé samedi que le dopage était une pratique courante au sein de l'équipe Rabobank de 1996 à 2012. L'institution bancaire a stoppé son partenariat en décembre 2012 après la publication d'une partie du rapport de l'USADA sur l'enquête liée à Lance Armstrong.

Nos dernières videos