football en salle Challenge Edhem Sljivo

Halanzy, la bonne surprise

Halanzy, la bonne surprise

Une première plus qu’encourageante pour les U9 d’Halanzy.

ÉdA

Au Sljivo, dans les catégories de jeunes, la province se montre souvent représentée par ses grosses armadas telles que Bertrix, Arlon et surtout Virton. Pour cette édition, dans la compétition réservée aux U9, un invité surprise s’était glissé en huitièmes de finale, à savoir l’équipe d’Halanzy. « Il s’agit d’une belle surprise, glisse François Champon, le coach des Miniers. Même si nous savions que nous disposions des capacités pour faire bonne figure. En championnat, nous remportons assez facilement nos rencontres.»

Présents pour la première fois au tournoi marchois, Arnaud, Louis ou encore Augustin s’étaient déplacés sans but précis. « Honnêtement, nous avons pris ce rendez-vous comme un test, explique François Champon. Nous ne nous sommes pas fixé d’objectif. Nous atteignons malgré tout les huitièmes. La qualification était déjà assurée le week-end dernier, nous l’avons confirmé ce dimanche. Nous n’étions encore jamais venus ici, mais je peux vous assurer que nous reviendrons avec plaisir. L’organisation est vraiment au top.»

Même si aucun objectif n’avait été défini, malgré tout, les Rouge et Jaune avaient préparé quelque peu l’événement. « Je dois reconnaître que nous nous étions entraînés en salle les semaines précédentes, confesse le coach. Surtout pour nous habituer à jouer avec le mur comme c’est le cas ici. Mais même avec de l’entraînement, cela a perturbé mes joueurs au début. De toute manière, nous avons eu un peu de mal à nous mettre dans le rythme. Pourtant, les joueurs présents au WEX se connaissent bien. Ils jouent tous à Halanzy, ils ont donc l’habitude de se côtoyer. Le seul élément extérieur à être venu s’ajouter au groupe est notre gardien. Habituellement, il défend les filets de Toernich, club avec lequel nous sommes en association» , poursuit François Champon.

Finalement, Halanzy aura terminé la phase de poule en quatrième position. Une place synonyme de qualification pour les huitièmes de finale, face à un autre représentant de la province à savoir Sport-Plus Barvaux.

Ce sont ces derniers qui se sont imposés, marquant la fin du parcours pour François Champon et sa troupe. « Dommage, nous étions prêts à revenir dimanche prochain pour continuer l’aventure mais nous n’avons aucun regret» , conclut l’intéressé.