Voici quelques années, Michel Conreur, tout en poursuivant ses travaux historiques sur la Ville de Thuin, a décidé de reprendre l’étude de l’œuvre de Maurice des Ombiaux dont certains aspects n’ont pas été jusqu’ici suffisamment approfondis.