Le code de l’Agriculture devrait donc voir le jour pour la fin 2013.

Si la réorientation des budgets est prévue en fonction des grands objectifs qui seront débattus dans les mois qui viennent avec le secteur, le code sera aussi, enfin, une opportunité de rassembler, et donc de rendre plus efficaces, tous les projets qui ont été mis en place durant les 30 dernières années par les ministres de l’Agriculture successifs. Carlo Di Antonio compare l’Agriculture à une lasagne où vient chaque fois s’ajouter une feuille mais sans qu’il existe véritablement de coordination entre les diverses couches.

Le code de l’Agriculture devrait donc remettre de l’ordre dans le chaos et transformer un domaine qui donne souvent une image de moribond en un secteur redynamisé et acteur majeur du redéploiement économique wallon dans le cadre d’Horizon 2022.