transports

Plus de 65 ans: fin de la gratuité TEC dès juillet 2013

Plus de 65 ans: fin de la gratuité TEC dès juillet 2013

Les 65 ans et plus ne pourront plus prendre le bus gratuitement. Sauf les plus bas revenus.

ÉdA – 201591712911

À partir de juillet 2013, l’accès aux bus du TEC pour les 65 ans et plus sera à nouveau payant. Une contribution de 36 € par an sera demandée.

La «Carte 65 +», qui accorde un libre parcours TEC pour toute personne âgée de plus de 65 ans, va changer de tête. À partir de juillet 2013, les usagers concernés ne voyageront gratuitement que s’ils entrent dans les conditions d’un statut BIM ou Omnio. Autrement dit, essentiellement s’ils ne disposent que de faibles revenus.

Les autres usagers de 65 ans et plus ne bénéficieront plus d’un accès gratuit, mais se verront proposer un tarif de 36 € par an, soit 3 € par mois.

Selon les estimations de la Wallonne des transports (SRWT), 320 000 Carte 65 + sont en circulation actuellement. Il faut se contenter d’estimations, parce que ces cartes sont octroyées une fois pour toutes aux demandeurs de plus de 65 ans.

Sur ces 320 000 usagers potentiels, la SRWT considère que la moitié ne souhaitera pas payer cette «contribution de solidarité» de 36 €. Reste un public potentiel de 170 000 personnes, dont un tiers bénéficie du statut BIM ou Omnio et conserve donc l’accès gratuit aux bus du TEC.

Au total, selon le ministre wallon de la Mobilité Philippe Henry (Écolo), environ 110 000 personnes paieraient cette nouvelle «contribution de solidarité», qui devrait rapporter 3,9 millions€ aux TEC.

Cette mesure s’intègre dans un plan d’harmonisation des tarifs des bus wallons (à partir de février 2013), qui devrait permettre à terme d’intégrer la carte unique à puce en 2014. Une harmonisation et une simplification qualifiées de victoire, du côté de Philippe Henry. Malgré les augmentations de tarifs, en zone urbaine? «L’augmentation, globalement de 1,5 %, reste plus faible que l’inflation », précise-t-on au cabinet.

Et, à l’inverse, la réduction Lynx qui était accessible aux seuls 12-24 ans inscrits dans une école de la Communauté française, est élargie à tout le public des 12-24 ans.

« Pas si indolore, le budget »

Dans l’opposition MR, Willy Borsus a du mal à comprendre. «On s’aperçoit, au fur et à mesure de l’examen des mesures prises par le gouvernement wallon, que ce budget réputé indolore ne l’est pas du tout », analyse-t-il en commission Mobilité du Parlement wallon.

Il rappelle la nouvelle taxation sur l’eau. Et puis cette mesure sur la fin de la gratuité des bus. «Même si les statuts BIM et Omnio permettent de solliciter encore la gratuité au TEC, d’autres personnes de plus de 65 ans ont une pension modeste. Au bout d’un moment, la facture va s’alourdir : l’énergie, l’eau, les 36 € pour le bus… Tout ça en une seule année budgétaire», souligne-t-il.