programme court

Des clichés sexistes à la loupe

Des clichés sexistes à la loupe

« Il ne faut pas bannir les clichés, dit Stéphane Hoebeke, mais il faut être conscients qu’on en utilise. Et qu’ils ne reflètent pas la vérité. »

La boîte à clichés est un programme court qui passe avant le JT. Il triture les clichés sexistes dans tous les sens pour nous faire réfléchir.

C’est d’un homme que vient l’idée de décoder les clichés sexistes dans le programme La boîte à clichés. Stéphane Hoebeke est juriste à la RTBF. Il est aussi l’auteur d’un livre sur les clichés sexistes. «Je suis aussi intéressé par les clichés sur la race et les origines ethniques, reconnaît-il. Mais là, on marche sur des œufs!»

Le programme-court se présente comme une sorte de diaporama, avec une voix off masculine. Tantôt, il va dans le sens du cliché, tantôt à contresens. «Le but est d’ajuster notre esprit critique : par exemple, on part du cliché “les femmes sont maladroites ” qui vient du fait qu’on les voit moins souvent manier des outils… Cette image vient des médias qui nous montrent les femmes dans certains rôles et certaines fonctions. Mais les médias ne véhiculent pas non plus une image uniforme de la femme.» Ainsi, l’un des clichés est consacré à la question de la domination homme-femme. « Il ne cache pas que dans la société, c’est souvent l’homme qui mène les fonctions de leader, mais il montre des contre-exemples… On ne se voile pas la face!» Actuellement, huit microprogrammes sont dans la boîte. L’auteur aimerait en réaliser davantage.

La Une, 19.25