Manger

Les frères Adrià à la tête d’un restaurant mêlant nippo – péruvien

Les frères Adrià à la tête d’un restaurant mêlant nippo – péruvien

Le chef Albert Adrià, va ouvrir un restaurant japonais-péruvien avec son frère Ferran, à Barcelone, en janvier prochain.

AFP-RelaxNews

Ferran Adrià («El Bulli») et son frère ont annoncé le nom et la date d’ouverture de leur nouveau restaurant japonais-péruvien, qui s’installera à Barcelone.

Le nouveau restaurant de celui qui officiait aux fourneaux d’El Bulli, un des lieux les plus encensés de la planète jusqu’à sa fermeture il y a plus d’un an, proposera trente couverts et s’appellera «Pakta». Il sera inauguré à la mi-janvier à Barcelone.

Ce restaurant est né d’un récent voyage au Pérou pendant lequel le frère aîné, Ferran Adrià, a appris à connaître la richesse de l’héritage gastronomique du pays, où diverses diasporas asiatiques ont donné naissance à une cuisine de fusion comme la Chifa – mêlant gastronomie chinoise et péruvienne – ou la cuisine Nikkei, associant mets locaux et japonais, influencée par les immigrants nippons.

Les cuisines de ce nouvel établissement barcelonais seront peuplées de commis et cuistots péruviens, argentins et japonais.

Le menu proposera par exemple des sushis, mais pas de makis. Ces derniers seront remplacés par des tiraditos, la version japonaise du ceviche (marinade froide de fruits de mer) composés de poisson cru en marinade épicée.

La cuisine péruvienne a plus que jamais le vent en poupe, surtout grâce à un de ses ambassadeurs non-officiels Gaston Acurio, chef star dans son pays et à l’international, comparable à un Jamie Oliver d’Amérique latine.

Le plus jeune frère, Albert Adrià, aimerait aussi ouvrir un restaurant mexicain à Barcelone. Dans la même ville, les deux frères sont déjà à la tête d’un établissement servant des tapas, appelé «Tickets».