Sri Lanka: amende pour un avaleur de "diamant"

AFP/Archives

Un Chinois ayant avalé une pierre précieuse factice pour couvrir la fuite d'un complice transportant un vrai diamant a lundi plaidé coupable de complicité de vol et s'est vu infliger une amende et deux ans de prison avec sursis par un tribunal du Sri Lanka.

Le magistrat en chef de Colombo, Rashmi Singappuli, a ordonné à l'homme de 32 ans de payer 100.000 roupies (602 euros) pour avoir avalé une pierre factice lors d'une exposition annuelle de pierres précieuses, en septembre.

L'alerte ayant été donnée par un exposant, la police a arrêté le Chinois, mais la pierre s'est révélée fausse après examen trois jours plus tard. Une enquête a conclu que le véritable voleur s'était échappé avec un diamant d'une valeur de 10.630 euros.

La police a indiqué que le complice n'avait pas encore été retrouvé.

Des photographies montrent l'homme arrêté, chemise noire, jeans, la tête inclinée, emmené hors du centre d'exposition par des policiers en uniforme.

Il a été passé aux rayons X à l'hôpital et a dû avaler des laxatifs, avant d'être placé en garde à vue jusqu'à son procès.