Cyclisme

Dopage: Tyler Hamilton charge Bjarne Riis, son ancien boss

Dopage: Tyler Hamilton charge Bjarne Riis, son ancien boss

Riis avait eu Hamilton sous ses ordres chez CSC entre 2002 et 2003, soit avant que l’Américain ne soit pris pour dopage en 2004.

Associated Press / Reporters

Tyler Hamilton continue de flinguer à tout-va. L’ancien vainqueur de Liège-Bastogne-Liège, qui a avoué s’être dopé, s’en prend cette fois à Bjarne Riis, son ancien directeur sportif chez CSC.

Bjarne Riis, le manager de l’équipe Saxo Bank-Tinkoff, est l’objet de nouvelles accusations de dopage. C’est l’ancien coureur professionnel Tyler Hamilton qui s’y colle cette fois. L’Américain s’exprime ce lundi dans le média danois DR, à l’occasion de la publication en danois de son livre.

Il déclare que le manager danois était tout à fait au courant des pratiques de dopage sanguin avec le docteur espagnol Eufemiano Fuentes et autres méthodes interdites au sein de sa propre équipe CSC en 2002 et 2003, années au cours desquelles Hamilton portait le maillot de CSC.

Pour rappel, Bjarne Riis a reconnu avoir eu recours au dopage lors de sa victoire dans le Tour en 1996. Il n’avait pas pour autant été déchu de son succès, les faits étant prescrits.

Riis a toujours nié que ses coureurs aient fait usage de dopage. En 2006, son coureur Ivan Basso a pourtant été impliqué dans l’enquête sur l’affaire Puerto, système de dopage sanguin lié au Dr Fuentes. Riis a aussi toujours nié avoir rencontré le Dr Fuentes. Hamilton assure le contraire.

Ni Bjarne Riis ni son équipe actuelle Saxo Bank-Tinkoff, où figure un certain Alberto Contador, lui aussi suspendu pour dopage, n’ont voulu réagir à ces nouvelles allégations de Tyler Hamilton.

Hamilton, lui-même suspendu 8 ans pour dopage, avait déjà témoigné contre son ancien leader chez US Postal, Lance Armstrong, déchu de ses sept victoires sur le Tour de France. Récemment, il s’en est aussi pris au patron de l’UCI, Pat McQuaid, affirmant qu’il n’avait pas sa place dans le cyclisme.