Ce soir, je dors chez toi

Jean-Paul Rouve et Mélanie Doutey forment un couple à l’écran.

RTBF

«Monsieur Jean», c’est une BD sympa, avec une patte, un ton. Mais cette adaptation est juste une sorte de téléfilm fade.

Ce soir, je dors chez toi est la première réalisation pour le cinéma d’Olivier Baroux, l’ex-compère de Kad Merad dans le duo Kad et Olivier. On retrouve d’ailleurs Kad Merad dans le film, dans le rôle de Jacques, l’éditeur… Olivier Baroux expliquait dans une interview comment son copain de scène lui avait un peu «forcé la main» pour faire partie du film.

Alors qu’Olivier Baroux travaillait déjà depuis un moment sur un projet de film, c’est celui-ci qui s’est imposé en premier. Pour le scénario, le réalisateur s’est librement inspiré a des bandes dessinées Monsieur Jean du duo Dupuy-Berberian.

L’histoire mêle à la fois romance et humour, avec Jean-Paul Rouve et Mélanie Doutey dans les deux rôles principaux d’Alex et Laëtitia. Alex aime Lætitia, 30 ans. Elle est belle, drôle, effervescente, solaire. Laëtitia aime Alex. Elle adore même Jacques, le meilleur ami et l’éditeur d’Alex. Bref c’est la femme de sa vie, la mère de ses futurs enfants, sa lumière, sa raison de vivre mais… Alex préfère quand même qu’elle reste bien chez elle… «La vie à deux : oui! mais pas dans le même appartement…» Il multiplie les mensonges et les petites hypocrisies pour la garder à distance, malgré son amour.

Ce soir, je dors devant la télé

Le film d’Olivier Baroux est bien gentil, avec des sentiments, de l’humour facile. On pourrait presque dire qu’il décrit la société actuelle, où les gens ont peur de s’engager, de signer, de s’installer… Mais on pourrait vous faire croire que c’est un chef-d’œuvre.

Non, c’est une alternative à Belgium’s got talent, pour tous ceux qui n’aiment pas l’émission de RTL, mais sera-t-elle suffisante pour maintenir le public éveillé devant la télé? Pas sûr

A. S.

La Une, 20.20