article abonné offert

les échos

Rebecq: les vestiaires

Trêve. Au repos le week-end prochain, Rebecq compte bien profiter de ce week-end sans foot. «La trêve va nous faire du bien. Je m'attends à ce que mon équipe ait son coup de mou et ce serait bien qu'il tombe maintenant», explique Jean-Louis Meynart qui devrait magré tout programmer un match amical en fin de semaine.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 27 des 129 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?