Des miss et du sport

La grande Julie De Beule joue au volley en division d’honneur.

ÉdA – 201491876874

Pour certaines candidates à Miss Belgique, le sport ne se résume pas à faire un peu d’exercice dans une salle de fitness. Il est une véritable passion. À commencer par Julie De Beule. La Wavrienne, la plus grande des finalistes, joue en effet au volley, en division d’honneur, la plus haute compétition, dans le club flamand de Blaasveld.

«Vu que je suis au Maroc, je vais rater deux matches, dont un de Coupe de Belgique. Je suis titulaire dans l’équipe, mais mes coéquipières comprennent que c’est important pour moi le concours de Miss Belgique, même si ce n’est pas facile pour elles : une des filles qui joue à mon poste s’est blessée et la seconde est peu expérimentée.»

Autre championne, Astrid Vandenberghe, de La Panne. Elle a été championne junior en Flandre de cyclisme en 2009. Mais elle a dû arrêter pour ses études. «Car chez les femmes, on ne peut pas vivre du cyclisme.» La belle roule toutefois encore et suis de près les compétitions. Son petit ami, Alphonse Vermote, est cycliste professionnel dans l’équipe de Nico Eeckhout, champion de Belgique en 2006, An Post-Sean Kelly.

Enfin, d’autres détestent le sport. Comme Shérine Dandoy, Miss Namur. Mais elle l’apprécie parfois des gradins : son copain, Mathieu De Roos, joue en promotion à Walhain.

Q. C.