restauration

Cure de jouvence pour « Les enfants du Paradis »

Sortie en salles, blu-ray et exposition à Paris, la restauration des «Enfants du Paradis» fait l’actualité. Le film sera diffusé sur Arte ce soir.

«Je donnerais tous mes films pour avoir réalisé Les Enfants du Paradis» aurait dit Truffaut. Pathé a déployé un dispositif à la hauteur pour la restauration de cette œuvre majeure du cinéma français, réalisée par Marcel Carmé sur un scénario de Jacques Prévert.

Travail de titan

Une tâche conséquente liée entre autres au succès du film. «Les bobines c’est comme les vinyles, plus on s’en sert, plus elles s’abîment.» explique Léon Rousseau, responsable de la restauration sonore. Il a fallu une vingtaine de jours pour venir à bout de cette commande contre dix jours en moyenne, pour le volet son. Autre difficulté : «Sur tous les films de cette époque, on part d’éléments optiques. Le son était photographié sur le bord de la pellicule» explique le spécialiste «La piste son souffre des mêmes défauts que l’image : rayures, casses, qui se traduisent par du souffle, des plops,…. Le film comportait tous les défauts possibles dans des proportions très importantes».

Respect de l’œuvre

Tourné en temps de guerre, le film présente aussi des défauts d’origine : mauvaises prises de son ou mix perfectible. Comme dans toute restauration, la question majeure était : jusqu’où aller? Pour Léon Rousseau, il faut garder au maximum les imperfections. «Des clients comme Pathé, qui font une tentative d’exploitation, ont tendance à vouloir quelque chose d’un peu plus lissé que quand on travaille avec les cinémathèques, mais on a respecté le film, on est loin d’un Psychose ressorti en 5.1 et en 16/9 qui est un méga scandale.»

À noter que, pour la première fois en Europe, la numérisation a été effectuée en 4K, résolution quatre fois supérieure au standard de projection salle (2K).

C.Fi.

Les enfants du Paradis, ce soir à 20 h 50 sur Arte Disponible en DVD (19,99E) et Blu-ray (24,99E)